Infos, Santé

CBD et neuropathie, que dit la Recherche ?

neuropathie et cbd

La neuropathie périphérique, ou neuropathie en abrégé, est toute affection ou maladie endommageant ou altèrant les nerfs périphériques. Ou ceux des extrémités, et cela loin de la moelle épinière et du cerveau. La neuropathie provient d’une multitude de facteurs, notamment le diabète, la chimiothérapie, le VIH, les maladies auto-immunes et l’arthrite. Les lésions nerveuses causées par des accidents ou des maladies. Le cancer et la sclérose en plaques (SEP), par exemple, peuvent entraîner des douleurs neuropathiques graves.

Certaines études et certains experts sont favorables à l’utilisation du cannabidiol (CBD) pour traiter la douleur neuropathique.

Aperçu de la recherche

Reuters a rapporté, le 6 février 2019, que la douleur est de loin la première raison pour les patients américains qui ont recours au cannabis à des fins médicales. Le bouche à oreille est un facteur essentiel pour les personnes recherchant un traitement au cannabis pour soulager leur douleur. Et il existe de nombreuses études qui favorisent ces rapports anecdotiques. Il n’est pas encore sûr que le CBD, en l’absence d’autres cannabinoïdes et terpènes, apporte un remède à la neuropathie.

Les études

Un essai, publié en 2012 dans le Journal of Experimental Medicine, a examiné au moins une façon dont les cannabinoïdes réduisent la douleur inflammatoire et neuropathique. Et cela, en ciblant les récepteurs alpha-3 glycine. Citant la difficulté de traiter la douleur neuropathique, les chercheurs ont également noté que le CBD est aussi capable de traiter la gêne persistante associée à une multitude de maladies.

Le CBD pourrait également soulager la douleur neuropathique en activant les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau. La douleur neuropathique perturbe la fonction sérotonine normale. Une étude de 2019, publiée dans la revue Pain, a prouvé la faculté du CBD à soulager la douleur neuropathique chez les animaux. Et cela, grâce à la capacité du CBD à restaurer la fonction sérotonine. Les auteurs d’une étude similaire publiée dans Brain Research conclurent que l’interaction du CBD avec les récepteurs de la sérotonine peut potentiellement être bénéfique aux personnes atteintes de neuropathie diabétique.

La douleur neuropathique est une des composantes de l`arthrose. Dans un modèle animal d’arthrite, les chercheurs ont montré que, lorsqu’il est pris de manière prophylactique, le CBD peut prévenir la douleur et les lésions nerveuses produites par l’arthrite. Ces résultats ont été publiés en 2017, également dans la revue universitaire Pain.

Quand il s’agit d’examiner le rôle du CBD dans la douleur neuropathique, les études humaines sont rares. La preuve la plus probante, cependant, provient de l’étude d’un produit pharmaceutique dérivé du cannabis appelé Nabiximols. Celui-ci présente une part égale de CBD et de THC. Des essais cliniques, au Royaume-Uni et au Canada, démontrent la capacité du CBD et du THC combinés à soulager la douleur neuropathique.

Le point de vue des patients

La neuropathie est l’un des symptômes que les personnes atteintes de lupus ressentent couramment. LupusCorner, un site web pour les patients atteints de cette maladie, géré par le développeur de technologies de santé Progentec Diagnostics, a mené une enquête en ligne en 2016, interrogeant les lecteurs sur la consommation de cannabis. Sur les 781 personnes atteintes de lupus qui ont déclaré avoir consommé du cannabis pour diverses raisons. Notamment pour traiter leur maladie auto-immune. 36 % ont déclaré en avoir fait usa. Soit en fumant, soit par application topique, soit par une autre méthode telle que par ingestion.

Sur les patients ayant utilisé uniquement le cannabis pour gérer leurs symptômes de lupus. 83 % ont déclaré qu’ils le recommanderaient à une autre personne atteinte de lupus. Pourtant, 96 % des personnes interrogées ont déclaré que leur médecin ne leur en avait pas parlé. Cela qui indique que la plupart des gens font eux-mêmes des recherches sur la marijuana à usage médical.

Les experts en parlent

De nombreux experts médicaux se rallient provisoirement au cannabis comme option de traitement viable pour la douleur chronique. Et beaucoup voient un potentiel dans le CBD, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires. Le Dr Bonni Goldstein, directrice médicale de Canna-Centers Wellness & Education en Californie, a évoqué dans son article, « Les propriétés neuroprotectrices des cannabinoïdes », que « si une personne souffrant de la douleur utilise les drogues du cannabis, la douleur est souvent minimisée ou éliminée ».

Le Dr Laszlo Mechtler, directeur médical du Dent Neurologic Institute à Amherst, New York, était l’investigateur principal d’une étude portant sur 204 adultes. Ceux-ci âgés de 75 ans et plus qui ont pris du cannabis pour divers maux et douleurs. 70% des patients ont constaté un soulagement de la douleur. Tandis qu’un tiers des patients rapportent également une réduction de leur dépendance aux analgésiques opioïdes.

« La marijuana médicale, à mon sens, est un excellent choix pour les patients souffrant de maladies chroniques, y compris de douleurs chroniques », a déclaré le Dr. Mechtler dans une interview accordée au Chicago Tribune en mars 2019.

Dans un article de 2018 pour Harvard Health Publishing, le Dr Peter Grinspoon, médecin de premier recours basé à Boston et professeur à l’école de médecine de Harvard, a évoqué les recherches antérieures sur le CBD pour le soulagement de la douleur dans les affections liées à l’inflammation.

« Le CBD peut offrir une option pour le traitement de différents types de douleurs chroniques », a-t-il écrit. « Une étude du European Journal of Pain a montré que le CBD appliqué sur la peau pouvait aider à soulager la douleur et l’inflammation dues à l’arthrite. (sur un modèle animal).

« Une autre étude a révélé le mécanisme par lequel le CBD inhibe la douleur inflammatoire et neuropathique. Ce sont deux des types de douleur chronique les plus difficiles à traiter. D’autres études sur des sujets humains sont encore nécessaires dans ce domaine. En effet, les revendications des partisans du CBD pour le contrôle de la douleur sont nombreuses ».

En conclusion

Si des essais cliniques randomisés sur l’homme restent encore nécessaires. Les données pré-cliniques suggèrent un rôle pour le CBD dans le traitement de la douleur neuropathique. Plus intéressant encore est peut-être le potentiel de l’huile de CBD comme traitement préventif des lésions nerveuses et les douleurs qui en découlent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *