Si vous êtes un adepte de l'huile de CBD, vous serez heureux de chanter les louanges de ce remède naturel. Cependant, il arrive que vous entendiez une personne qui n'a pas connu ces améliorations pour la santé que la majorité des utilisateurs de CBD apprécient.

Ces personnes demandent "pourquoi l'huile du CBD ne me convient pas ?". À première vue, cela semble étrange, mais il peut y avoir un certain nombre de bonnes raisons pour lesquelles quelqu'un pourrait ne pas profiter des bienfaits du Cannabidiol. Si nous approfondissons l'enquête, il est possible qu'il y ait des explications pour quelques-uns de ces cas.

Un certain temps d'essai et de correction est essentiel pour parvenir à un dosage efficace. Un utilisateur débutant n'aura aucune expérience préalable de la façon dont il va réagir ou de la dose dont il peut avoir besoin. En outre, le poids de la personne et la nature des symptômes peuvent également influencer le dosage requis pour le CDB. Dans ce cas, il est préférable d'ajuster le dosage selon ses besoins jusqu'à ce que l'on trouve un peu plus de soulagement.

L'objectif est de procéder à de petits ajustements jusqu'à ce que vous découvriez votre "point idéal". Si vous parvenez à résister à l'envie de renoncer au premier obstacle et à persévérer, cela peut sûrement porter ses fruits. Si vous constatez que le CBD ne fonctionne pas, vérifiez de plus près le dosage.

Concentration incorrecte de CDB

Le CDB présente différents aspects. Par exemple, si une personne souffre beaucoup, elle aura probablement besoin d'une huile de concentration moyenne à élevée plutôt que d'une huile de faible concentration. Là encore, le novice ne le sait pas avant de prendre de l'huile CBD.

Une telle situation ne se fera sentir qu'après avoir pris le produit pendant un moment. Dans ce scénario, un peu de patience est nécessaire. Si nécessaire, passez à un produit comme une gamme d'huile CBD à 1000 mg.

Si le CBD arrête de faire effet

Parfois, certaines personnes constatent que le CBD arrête de fonctionner après une durée d'utilisation prolongée. L'organisme peut développer une immunité aux effets des cannabinoïdes, comme avec n'importe quel médicament.

Le THC, par exemple, en est un bon exemple. Cela dit, certains experts pensent que c'est le contraire qui se produit avec le CBD. C'est ce que l'on désigne sous le nom de tolérance inversée. Par conséquent, lorsqu'il est question de tolérance, les avis des experts sont partagés. Néanmoins, dans ce scénario, vous pouvez aussi essayer l'une des deux options suivantes :

Le fait que la CDB ait déjà fonctionné suggère que l'une des options ci-dessus sera fructueuse.

Consommation de cannabis à des fins récréatives

Il est possible de contredire certaines affirmations lorsqu'il s'avère que l'utilisateur prend aussi des drogues récréatives. Des niveaux élevés de THC peuvent engendrer de l'anxiété et pourraient interférer avec le fonctionnement naturel du CBD. Dans ce cas de figure, il n'est pas vraiment surprenant d'apprendre que le CBD n'a pas l'effet souhaité.

Interactions avec les traitements médicamenteux

Si vous prenez des médicaments, cela peut expliquer que l'huile de CBD ne fonctionne pas. Cela pourrait également être un facteur de réduction de l'efficacité de votre préparation de Cannabidiol. Si vous prenez des médicaments, il est recommandé de demander l'avis de votre médecin avant de prendre du CBD. Cela permettrait de clarifier toute interaction possible avec les extraits de CBD, les médicaments et votre santé.

Utilisation à courte durée de l'huile de CBD

Il y en a qui, pour une raison quelconque, ne prennent tout simplement pas le produit assez longtemps pour en tirer un réel bénéfice. De même, il y a des cas où les gens ne suivent pas les instructions. Le mode d'emploi du produit est un guide utile et le fait de suivre ses conseils garantit les meilleures chances de vivre une expérience agréable et d'obtenir un résultat positif.

La CDB ne fonctionne pas - Êtes-vous immunisé ?

Lorsque toutes les autres options ont été envisagées, il se peut que le Cannabidiol du CBD ne fonctionne tout simplement pas pour la personne intéressée.

Bien sûr, même les médicaments habituels ne fonctionnent pas pour tout le monde, tout le temps. C'est un simple fait de la science médicale. C'est pourquoi les hôpitaux et les pharmacies stockent de nombreux types différents de chaque médicament. En résumé, certains seront plus performants que d'autres dans certains cas.

Le CBD peut vous aider à dormir


Connu notamment sous le nom de CBD, le cannabidiol compte parmi les principaux cannabinoïdes de la plante de chanvre. Les cannabinoïdes interagissent avec votre système endocannabinoïde, ce qui aide votre corps à maintenir un état d'équilibre et de stabilité.

En comparaison avec le tétrahydrocannabinol (THC), le CBD n'est pas psychoactif, par conséquent ne provoque pas de sensation de " défonce ". Au contraire, il a une série de fonctions sanitaires, telles que la diminution des crises chez les épileptiques. Egalement le traitement de la douleur due à diverses affections.

Des études et des observations empiriques laissent penser que le CBD permet de dormir sur ses deux oreilles. Pour en savoir plus sur l'utilisation du CBD en matière de sommeil, lisez ce qui suit.

Que révèlent les recherches en matière de CBD et de sommeil

Afin de déterminer si le CBD produit un meilleur sommeil, il convient avant tout de définir les raisons d'un sommeil de mauvaise qualité.

Beaucoup de choses peuvent provoquer un mauvais sommeil. L'insomnie peut être due à :

Lorsque votre insomnie résulte de phénomènes extérieurs ou de problèmes médicaux connexes, le CBD permet de traiter les causes de l'insomnie.

Bien que la recherche sur le CBD n'en soit qu'à ses débuts; certaines études semblent indiquer que le CBD permettrait de réduire l'anxiété.

Une publication récente, publiée en 2019, évalue si le CBD améliore le sommeil ou diminue l'anxiété. L'étude comprenait 72 sujets, dont 47 ressentaient de l'anxiété et 25 un mauvaise qualité de sommeil. Chaque jour, les participants reçurent 25 milligrammes (mg) de CBD en gélules. Durant le premier mois, 79,2 % des participants ont fait part d'un niveau d'anxiété plus faible et 66,7 % d'une meilleure qualité de sommeil.

La douleur, pouvant aussi être à l'origine de problèmes de sommeil, trouve une solution grâce au CBD. Une étude réalisée en 2018 par Frontiers in Pharmacology indique que de nombreuses preuves favorisent l'affirmation selon laquelle le CBD atténue la douleur. Les auteurs remarquent qu'en diminuant les douleurs chroniques, le CBD permet de mieux dormir.

Plusieurs autres études démontrent que le CBD influence le rythme du sommeil. Une étude de 2014 s'est penchée sur quatre patients atteints de la maladie de Parkinson. Elle établit que le CBD est efficace pour améliorer les symptômes du trouble du comportement du sommeil paradoxal (TCD); un phénomène dans lequel la personne concrétise ses rêves. Le RBD est associé à des troubles du sommeil et à des cauchemars.

Une étude de 2017 souligne que le CBD aide à traiter le RBD, et qu'il permet de traiter la somnolence diurne excessive.

Fonctionnement du CBD pour favoriser le sommeil


Bien que certaines études arrivent à la conclusion que le CBD contribue à un meilleur sommeil. Elles ne parviennent pas forcément à expliquer pourquoi il en est ainsi. Une grande partie des études précitées insistent sur le fait qu'il faut davantage de recherches sur le CBD avant de bien saisir comment il influe sur notre sommeil.

Pourtant, nombreux sont les chercheurs qui déclarent que le CBD favorise le sommeil car son action agit sur les sources de l'insomnie.

Plus la recherche sur le CBD se poursuivra, plus nous en découvrirons les raisons et la façon en laquelle il favorise notre sommeil.

Conseils d'utilisation du CDB pour le sommeil

Plusieurs possibilités s'offrent à vous pour prendre le CDB. Il se présente sous différentes formes, notamment en huiles, pilules, gommes
comestibles, en fleurs pour vaporisation.

Habituellement, la vaporisation du CBD permet de le diffuser plus rapidement que les autres formes. Néanmoins, peu de recherches existent sur la vaporisation du CBD ; et la vaporisation en règle générale peut poser des problèmes respiratoires.

Le dosage du CBD que vous consommez, et la durée de la prise, varient en fonction de plusieurs facteurs. Le poids, le métabolisme du corps et la gravité des troubles du sommeil ont une influence déterminante sur le succès du CBD. Ce qui marche pour certaines personnes peut ne pas marcher pour d'autres.

Le CBD et le sommeil sont souvent soumis à des essais cliniques qui consistent à administrer aux sujets entre 25 mg et 1 500 mg de CBD par jour. Le mieux est de débuter avec une dose faible et de la faire monter graduellement; afin de trouver ce qui vous convient le mieux.

Les recherches sur le CBD, l'anxiété et le sommeil révèlent que de la majorité des personnes ne perçoivent pas de différence instantanée. L'étude de 2019 évoquée plus haut a indiqué qu'il a fallu près d'un mois pour que les sujets observent une différence. Faites preuve de patience, et sachez qu'il est peu probable que les résultats se manifestent directement.

Avant d'essayer le CBD, consultez votre médecin

Par conséquent, avant de prendre des compléments alimentaires ou des médicaments, quels qu'ils soient, y compris le CBD, il indispensable de parler à votre docteur. Un praticien sera le mieux à même de vous expliquer la manière d'utiliser le CBD pour faciliter votre sommeil, en tenant compte de votre situation personnelle.

Considéré comme une des principales causes d'invalidité dans le monde, les dorsalgies sont une affection très répandue susceptible de provoquer une douleur extrême. Cela peut aller jusqu'à quelques jours d'absence au travail ou d'activité physique. Des données indiquent que 50 à 80 % des individus seront confrontés à un moment donné de leur vie à au moins un mal de dos.

Les douleurs dorsales se manifestent pour un grand nombre de raisons et peuvent être plus ou moins grave. Qu'il s'agisse d'une simple douleur musculaire, d'une mauvaise position, sur une hernie discale, de l'arthrose ou encore de symptômes de maladies plus sérieuses, comme une maladie rénale ou un caillot artériel.

Les recherches sur les effets positifs du cannabidiol progressent. En effet, ce dernier est apparu comme un traitement envisageable pour soulager la douleur. Le CBD est un cannabinoïde non toxique présent dans le cannabis, qui vient en deuxième position après le THC. Qui lui est souvent considéré comme contribuant à atténuer la douleur.

Il est donc logique qu'une personne souffrant de maux de dos se demande si elle peut utiliser efficacement l'huile CBD pour soulager sa douleur.

Premier bilan de la recherche

Il faut davantage de recherches validées par les pairs, portant sur le traitement par CBD visant à réduire les problèmes de dos. Car de plus en plus d'études démontrent que les propriétés anti-inflammatoires et antalgiques de ce cannabinoïde sont déjà prouvées.

En interagissant avec le système endocannabinoïde , système interne qui régule notre corps; le CBD accroît la transmission des signaux de l'anandamide. (substance régulatrice de la douleur existant dans le cerveau et qui est liée aux émotions positives et aux sensations de bien-être). Le CBD, par sa capacité à empêcher toute absorption de cette molécule. Il envoie des quantités importantes dans le flux sanguin, diminuant ainsi la douleur dans l'ensemble de l'organisme.

Les études publiées

Les résultats d'une étude, publiés dans l'édition de septembre 2015 de la revue Neurotoxicology, ont montré que le CBD bloque aussi les taux de glutamate au niveau du cerveau et de la moelle épinière. Ce qui entraîne une hausse des douleurs et de la sensation de transmission. Des recherches passées indiquent le CBD comme un traitement approprié contre les douleurs chroniques. Notamment les douleurs neuropathiques de la sclérose en plaques et les douleurs persistantes liées au cancer.

Dans une étude de 2012, également menée sur des souris de laboratoire, les chercheurs ont découvert que le CBD cible les récepteurs alpha-3 glycine. Pour pour supprimer la douleur inflammatoire et neuropathique chronique.

Une étude sur l'animal, publiée en 2016 dans le European Journal of Pain, estime que le traitement est plus efficace que la par voie locale que sublinguale. L'équipe de recherche a découvert que si la biodisponibilité orale du CBD était faible chez les rats de laboratoire; l'application topique du CBD permettait d'obtenir des niveaux plasmatiques plus constants.

Le CBD et l'arthrose

Des éléments indiquent que le CBD réduirait la douleur résultant de l'arthrose. (maladie articulaire provoquant une dégénérescence et une inflammation des articulations). Une étude publiée en 2017 dans la revue Pain a montré que l'application de CBD au niveau des articulations réduit l'inflammation et prévient la douleur. Cela laisse entendre que le CBD est un traitement efficace sur les douleurs arthritiques.

En 2014, un article du Journal européen des neurosciences synthétisant les recherches réalisées jusqu'à présent sur le CBD et l'arthrose. Il a conclu que si les données cliniques sont peu nombreuses; les études réalisées pour le traitement de l'arthrite à l'aide du CBD affichent des résultats prometteurs.

CBD et les lésions spinales

Le CBD est aussi examinée pour traiter d'autres affections qui déclenchent des maux de dos intenses. À titre indicatif, une étude de 2014 a révélé que le CBD diminuait la sévérité des lésions dues à la dégénérescence des disques vertébraux. Les chercheurs ont injecté à des patients atteints d'une lésion de la colonne vertébrale différentes concentrations de CBD. Et ont conclu que des doses plus élevées de CBD offraient un effet antidégénératif.

Au niveau du sommeil

Les maux de dos chroniques compliquent parfois le sommeil, mais de plus en plus de recherches estiment que le CBD est aussi une aide efficace contre les troubles du sommeil. Une étude, publiée dans le journal Permanente en janvier 2019, a montré que le CBD améliorait le sommeil. Cela à court terme et contribuait à réduire l'anxiété chez une majorité de sujets.

Pour conclure

Tandis que ces premières données scientifiques sont favorables à la thèse selon laquelle le CBD constitue un traitement intéressant dans la lutte contre la douleur chronique. Des recherches cliniques supplémentaires sont indispensables pour mieux appréhender les capacités anti-inflammatoires et antalgiques de ce cannabinoïde.

Les avantages du CDB pour les douleurs articulaires

Ces dernières années, le CBD est devenu un produit populaire et facilement disponible dans les magasins de détail. De multiples recherches sont effectuées sur les vertus de l'utilisation de l'huile de cbd pour le traitement de diverses pathologies, en particulier les douleurs articulaires.

Votre ostéopathe est susceptible de vous proposer des alternatives naturelles comme le CBD dans le cadre de son programme de soins. À présent, voici ce que vous devez savoir sur ses avantages dans le traitement des douleurs articulaires.

Les causes de l'arthrite

Il faut savoir que les statistiques montrent que les femmes sont plus susceptibles de développer de l'arthrite rhumatoïde et que les hommes sont plus sujets à la goutte.

L'arthrose est la forme d'arthrite la plus courante. La goutte, la polyarthrite rhumatoïde et la fibromyalgie sont aussi des formes assez coutantes de cette maladie.

Un excellent traitement pour les douleurs articulaires

Grâce à ses propriétés antioxydantes, le CBD constitue un remarquable traitement contre l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. Le CBD permet de réduire le gonflement entourant les articulations et de soulager la douleur et la rigidité, ce qui peut conduire à une perte de capacité de bouger si elle n'est pas correctement soignée.

Les recherches sont toujours en cours, mais il semble que les sprays oraux et les solutions locales pour les zones touchées puissent réduire efficacement les effets indésirables de la maladie. Il conjugue à la fois une diminution de la douleur et de l'inflammation, qui sont les deux principaux symptômes de ce trouble médical.

Utilisation sur la douleur chronique

De plus, l'un des bénéfices majeurs pour les personnes qui utilisent le CBD est de pouvoir aider à atténuer les douleurs chroniques ressenties dans et autour des articulations. En effet, le CBD agit comme un antalgique et se dépose sur les récepteurs de la douleur du cerveau. La perception de la douleur par le corps est ainsi atténuée, un peu comme les effets de vos séances de kiné.

Cette action contribue à atténuer les effets des douleurs chroniques causées par des affections de type fibromyalgique, qui provoquent des douleurs articulaires. Mais apporte aussi des avantages à des personnes qui éprouvent des douleurs chroniques causées par des affections comme l'arthrite.

Soins alternatifs

La plupart des sujets atteints de douleurs articulaires ne sont pas en mesure de prendre des traitements pendant une longue période ou sont réticents à le faire. Et particulièrement s'ils présentent des effets secondaires indésirables, comme la fatigue et la nausée. Le CBD est alors une réponse naturelle qui peut aider à soulager la douleur sans les nombreux effets secondaires des médicaments conventionnels. Bien que le CBD puisse provoquer certains symptômes, tels que l'hypotension et les vertiges, tout médicament sur ordonnance peut avoir certains effets secondaires.

De plus, l'huile CBD est également utilisable en association avec les traitements en cours, y compris dans le cadre des pratiques et des soins ostéopathiques.

Les recherches doivent encore se diversifier pour mettre en évidence les bienfaits de l'huile CBD, la dernière étude en date datant de 2017. L'utilisation de l'huile CBD pour les douleurs articulaires est efficace pour de nombreuses personnes. Elle permet de diminuer la douleur ressentie en association avec d'autres traitements.

En conclusion

Beaucoup de personnes utilisent le CBD pour soulager les maux d'articulations. Des études sur des sujets animaux ont montré des effets positifs, principalement en matière d'arthrite. Toutefois, à ce stade, des recherches scientifiques complémentaires doivent être menées chez l'homme pour fixer la dose et les recommandations globales de précaution.

La douleur chronique se gère aussi bien par des médicaments que par des méthodes non conventionnelles. Les médecins classent dans la catégorie des douleurs chroniques qui durent plus de trois mois, alors que leur origine a été guérie. Dans le cadre des thérapies parallèles contre la douleur chronique, les traitements à base de cannabis ont fait l'objet d'une attention croissante au cours des dernières années. Pour connaître les effets du cannabidiol (CBD) et du THC, et les types de cannabis antidouleur qui peuvent être utilisés, lisez ce qui suit.

CBD, THC, qu'est-ce que c'est?

Le cannabis (chanvre) est l'une des plus anciennes plantes de la planète. Il possède plusieurs principes actifs, dont le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC). En tant que stimulant non légal et toxique, le cannabis est surtout appelé marijuana. C'est-à-dire les feuilles et les fleurs séchées de la plante. Et haschisch, la substance résineuse des têtes florales de la plante de chanvre femelle. L'effet grisant du cannabis se doit à sa forte teneur en THC, alors que la CDB n'a pas d'effet grisant.

Toujours plus d'études et de rapports indiquent que le cannabis pourrait aider à lutter contre la douleur et avoir des effets positifs sur la santé. C'est pour cette raison que le cannabis s'utilise de plus en plus en médecine. Certaines préparations à base de CBD, par exemple l'huile de CBD, sont disponibles sans prescription médicale. Ils ont une limite pour le THC, appelée dose de référence aiguë (DRA), de 0,001 milligramme de THC par kilogramme de poids corporel. Cette valeur ne doit pas être dépassée. Si la quantité de THC est supérieure ou égale à 2,5 milligrammes de THC par personne et par jour, la préparation de cannabis est donc un médicament et à ce titre le médicament doit être prescrit par un médecin.

Le cannabis pour traiter la douleur

Pour les douleurs chroniques, on utilise souvent des anti-douleurs, par exemple des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS, tels que l'acide acétylsalicylique, le paracétamol et l'ibuprofène) ou - pour les douleurs aiguës - des antalgiques opioïdes de type tramadol ou morphine. Ils atténuent la douleur, mais utilisés sur une longue période - ils présentent parfois de forts effets secondaires. En alternative ou en complément aux antidouleurs, des procédures telles que l'acupuncture, les traitements par la chaleur et le froid ou les méthodes de relaxation se pratiquent fréquemment pour lutter contre les douleurs chroniques.

Depuis longtemps, dans de multiples cultures, le cannabis se voit également considéré comme un remède et un antidouleur. En France aussi, les préparations à base de cannabis font de plus en plus l'objet d'un traitement alternatif contre la douleur. Le principe actif cannabidiol (CBD) est disponible pour soulager la douleur sans ordonnance médicale.

Que disent les études?

Même si le nombre d'études est actuellement encore assez faible, il y a de premières expériences positives avec des produits de la CBD tels que l'huile de CBD pour la thérapie de la douleur. Ces études évoquent que les produits CBD pourraient être capables d'apaiser la douleur et l'inflammation. Le CDB n'a pas d'effet grisant et ses effets secondaires sont pratiquement inconnus. Dans quelques cas, de légers effets secondaires tels que diarrhée, perte d'appétit et perte de poids après l'application d'huiles de CBD.

À la différence du CBD, dans certains pays, le THC préparé médicalement se prescrit par un médecin. Le THC a un effet plus fort et est également psychoactif, ce qui signifie qu'il a un effet intoxicant. Dans les études, l'effet du THC est bien documenté pour les douleurs dites neuropathiques. Celles causées par une lésion ou une maladie du système nerveux. Par exemple, le principe actif dronabinol peut inhiber la transmission des stimuli de la douleur. Le dronabinol, un THC dérivé, vient de la plante de cannabis.

Des études ont montré que les patients souffrant de douleurs neuropathiques connaissent des améliorations à la fois objectives et subjectives de la douleur et de la qualité de vie grâce au traitement par les cannabinoïdes THC. Cependant, dans les études, le traitement n'est jamais uniquement à base de cannabinoïdes. Mais seulement en complément de la thérapie classique de la douleur avec des antalgiques et d'autres méthodes. Ces traitements s'utilisent également lorsque les autres anti-douleurs n'aident pas assez.

Les cannabinoïdes oui, mais pour quelles douleurs ?

Les cannabinoïdes sont principalement utilisés pour les douleurs qui ne peuvent pas être suffisamment soulagées par les traitements conventionnels. Les douleurs durant plus de trois mois sont appelées douleurs chroniques par le corps médical. Les chercheurs en matière de douleur supposent qu'elles sont souvent le résultat d'une hypersensibilité du système nerveux. En Allemagne, depuis 2018, les médecins prescrivent de plus en plus de cannabis médical avec du THC aux patients souffrant de douleurs. Cependant, de nombreux patients ont également recours à des préparations anti-douleur en vente libre, comme l'huile de CBD. En France, nous commençons à peine les essais.

Les douleurs chroniques sont fréquentes :

Les cannabinoïdes ont d'autres effets sur la santé. Le soulagement de la douleur et les effets anti-inflammatoires ne sont pas les seules vertus offertes.

Pourquoi les règles font-elles mal ? Prendre du cbd pour soulager les régles douloureuses?

Quelques questions auxquelles nous allons essayer de répondre. En effet, Les femmes éprouvent quelques difficultés lorsqu'il s'agit de leurs règles. Si elles souffrent de règles douloureuses, de SPM ou de crampes, elles estiment qu'elles doivent tout simplement faire de leur mieux. Après tout, des millions de femmes ont déjà été confrontées à ces problèmes.

Il est temps de changer cette façon de penser. Le corps est très bien conçu. Les crampes sont parfois naturelles, mais pas les douleurs intenses. Si vous souffrez de règles douloureuses, vous devez consulter votre gynécologue afin d'écarter la piste d'une pathologie plus grave.

Le syndrome des ovaires polykystiques, par exemple, se traduit par des règles douloureuses et des saignements abondants. Il est important d'éliminer les facteurs médicaux qui peuvent être à l'origine de ces douleurs.

Après cela, il est temps de commencer à chercher comment réduire votre niveau de douleur. Avec la popularité croissante de l'huile CBD ces dernières années, il est naturel de se demander si l'huile CBD peut aider à soulager les règles douloureuses comme elle le fait pour bien d'autres choses.

Dans cet article, nous parlerons de l'utilisation de l'huile CBD pour les douleurs menstruelles. Il y a énormément de témoignages anecdotiques qui disent que c'est utile. Cependant, existe-t-il des preuves scientifiques ?

Symptômes des douleurs menstruelles

Les symptômes peuvent différer d'une femme à l'autre. Voici les symptômes les plus courants :

Pourquoi les douleurs menstruelles ?

Les coupables de cette histoire sont les acides gras cycliques appelés prostaglandines. Les prostaglandines, dans ce cas, contrôlent la contraction de l'utérus. Les contractions sont nécessaires pour que le sang menstruel soit évacué.

Les prostaglandines interviennent aussi dans le processus de guérison de l'organisme. Elles déclenchent une inflammation à la source d'une blessure pour accélérer la cicatrisation. Les femmes ayant un taux élevé de prostaglandines subissent des crampes et des douleurs plus aiguës.

De multiples facteurs peuvent également générer des règles douloureuses. Si vous souffrez de crampes douloureuses, consultez un médecin :

Comment traiter les douleurs menstruelles

La majeure partie des douleurs menstruelles est assez simple à soulager à soi-même. Si toutefois vous présentez les symptômes suivants, il est important de consulter votre médecin :

Regardons maintenant quelques remèdes maison.

Les méthodes à essayer

Une étude en 2010 a examiné l'effet du magnésium et du magnésium combiné à la vitamine B6 sur les symptômes du SPM et les douleurs menstruelles. Les résultats obtenus furent positifs. Les femmes consommant du magnésium présentaient une réduction des symptômes.

Les femmes consommant du magnésium et de la vitamine B6 ont ressenti la plus grande amélioration dans l'ensemble.

Ce complément est pertinent car le magnésium aide à diminuer les crampes musculaires. La vitamine B6 aide à décontracter le corps et peut ainsi faire face aux symptômes psychologiques du SPM.

Prendre un bain chaud avec une tasse de sels d'Epsom peut augmenter le niveau de magnésium et soulager la douleur.

Le fait de ne pas dormir accroît l'irritabilité et la sensibilité à la douleur. En veillant à ce que vous dormiez correctement la nuit, vous aidez votre corps à guérir comme il se doit. Envisagez de sortir de temps en temps et de vous coucher tôt à la place.

Une bouillotte est votre meilleur soutien lorsque vous souffrez. Maintenez la bouillotte sur l'abdomen pour assurer une chaleur constante. La chaleur aide à relâcher les muscles et à soulager les crampes.

Personne ne s'attend à ce que vous participiez à un marathon. Par contre, une petite marche pourrait vous aider à soulager les crampes les plus fortes.

Huile CBD et règles douloureuses

Le système endocannabinoïde de l'organisme contribue à maintenir le système endocrinien en bon état. Dans le cas où vos hormones sont en déséquilibre, le CBD pourrait aider à les réguler. Quand vos hormones sont rééquilibrées, la douleur se dissipe.

L'effet apaisant de l'huile peut réduire l'irritation et l'anxiété. En étant plus détendue, vous ressentirez moins de douleurs lors des contractions.

L'effet anti-douleur de l'huile de cbd vous sera utile à cet égard. Vous pouvez la consommer par voie orale pour réduire la douleur ou l'appliquer directement sur la partie abdominale pour soulager les crampes.

Les propriétés anti-inflammatoires du CBD constituent sans doute le principal avantage de cette huile. Le CBD aide à réduire les niveaux de prostaglandines et d'autres agents inflammatoires.

Les cannabis et vos hormones

Selon des chercheurs dans une étude parue en 2006, le système endocannabinoïde a un rôle de régulation sur le système endocrinien de notre organisme. Pour le moment, la compréhension de l'interaction entre les deux n'est pas complète. Cela étant dit, il apparaît clairement que le système endocannabinoïde régule les hormones de l'organisme.

Par conséquent, la prise d'huile CBD par voie orale devrait vous aider à rééquilibrer vos hormones.

L'anxiété et le cbd

Pour les personnes très irritables en période de menstruation, l'huile CBD est une bonne idée. Des études montrent que le CBD est très utile pour traiter l'anxiété.

Si vous vous sentez stressée avant ou pendant vos règles, l'huile CBD peut vous aider à calmer vos angoisses. Pour diminuer le stress, il est conseillé de prendre de l'huile CBD par voie orale.

Effet antalgique du cbd

De fortes crampes pendant les règles empêchent généralement de faire quelque chose. La pharmacopée conventionnelle conseille de prendre un ibuprofène pour calmer la douleur. En revanche, selon des études menées par des chercheurs, le CBD est un antidouleur très efficace.

Pour l'effet antalgique, vous avez deux options. Vous pouvez prendre le CBD par voie orale ou l'appliquer sur le ventre. Pour soulager davantage la douleur, vous pouvez prendre le CBD par voie orale ou l'appliquer sur votre abdomen. Utilisez l'huile sur votre ventre, laissez-la pénétrer quelques minutes, avant de mettre votre bouillotte.

Propriétés anti-inflammatoires du cbd

Une autre étude en 2015, a fait ressortir quelque chose pour le moins passionnant au sujet du CBD. Il se révèle que le CBD est un excellent anti-inflammatoire. Pris en interne, il aide à éliminer les prostaglandines. Ainsi, il réduit l'inflammation et l'intensité des crampes.

Préventions

Les crampes sont généralement le résultat d'une production trop importante de prostaglandines. Il faut cependant se demander ce qui a conduit à une hyperproduction de prostaglandines. Il est recommandé d'aller faire un examen complet chez votre gynécologue. Vous pourrez ainsi exclure des pathologies plus graves.


Il est également essentiel de choisir un produit de haute qualité provenant d'une entreprise sérieuse. Il se peut aussi que les produits ne soient pas adaptés. En effet, ces produits peuvent contenir des taux élevés de THC.

Conclusion

L'huile CBD est sans doute la réponse aux douleurs menstruelles. Elle a des vertus anti-inflammatoires, antalgiques et anti-spasmodiques. De plus, elle permet de réduire l'anxiété. Globalement, elle représente une parfaite alternative à l'ibuprofène, sans les effets secondaires négatifs de ce médicament.

Test salivaire et cannabidiol (CBD) ? Et est-ce que ça se voit sur les tests de drogues ?

Bien que la popularité de l'huile CBD soit en hausse en France, il existe encore des zones d'ombre et quelques incertitudes, surtout concernant les nouveaux consommateurs.

La plus fréquente est de savoir si le CBD se présente ou non à un test de dépistage de drogue. Et aussi, si vous pouvez conduire après avoir pris de l'huile CBD. Dans ce billet, nous passerons en revue ces deux facteurs et séparerons les faits des clichés pour que vous puissiez prendre des décisions éclairées sur l'huile CBD.

Mais en quoi consiste le CBD ?

Pour illustrer notre propos, il est préférable de commencer par l'essentiel. Savoir exactement ce que signifie le CBD permet de mieux appréhender ses effets s'il peut affecter vos capacités de conduite et ce que sa présence dans le corps implique pour vous.

Le sigle CBD désigne le cannabidiol. C'est un composé que l'on trouve dans les plants de cannabis tels que le chanvre ou la marijuana. La plante de cannabis contient plus de 100 cannabinoïdes différents, dont les plus populaires sont le CBD et le THC.

La législation européenne prévoit que l'huile CBD soit extraite de plants de chanvre bien spécifiques. Et qui ont un rendement élevé en CBD et un taux de THC minimal. Le CBD a des propriétés tout à fait uniques, l'une d'entre elles étant sa nature non psychoactive. Elle ne génère pas d'anxiété ni d'état d'euphorie chez le consommateur. Et ne provoque pas non plus de rougeur au niveau des yeux.

Le THC ( un parent du CBD ) est célèbre pour ces propriétés. À la différence du THC, qui s'utilise à des fins récréative; le CBD lui s'utilise pour ses bienfaits nutritionnels et médicinaux.

L'huile CBD contient-elle du THC ?

Étant donné que les deux se trouvent dans la même plante, il est logique de s'inquiéter de la présence de THC dans vos produits à base de CBD par inadvertance.

La réglementation exige que l'huile CBD contienne moins de 0,2 % de THC. Ces traces de THC sont loin d'être suffisantes pour avoir les effets de la consommation de cannabis.

Le CBD se verra-t-il dans un test de dépistage de drogues ?

Le CBD ne devrait pas se présenter à un test de dépistage de drogues. Cependant, la plupart des marques de CBD ont des produits qui représentent des quantités particulières de THC. Cela peut se voir lors d'un test de dépistage de drogue s'il y a suffisamment de THC dans les préparations.

Dans de rares cas, les personnes qui utilisent du CBD peuvent avoir un test de dépistage positif en raison de la qualité et de la nature des produits qu'elles utilisent. Pour éviter cela, vous devez apprendre à choisir les bons produits à base de CBD qui ne donneront pas de résultat positif au test de dépistage.

Quelle dose de THC peut conduire à un test de dépistage positif ?

Les tests de drogue sont conçus pour tester l'un des principaux métabolites du THC, qui est le THC-COOH. Dans la plupart des cas, il y a des valeurs limites.

Selon le type de test et le liquide testé, la valeur seuil et les plages de détection varient :

Les tests d'urine : généralement effectués sur le lieu de travail (visite médicale). Pour que le test soit positif, la concentration dans l'échantillon d'urine doit être de 50 nanogrammes par millilitre. Dans le cas de l'urine, la plage de détection varie en fonction de la concentration de la dose et de la fréquence d'utilisation. Néanmoins, les métabolites du THC sont toujours détectables entre 3 et 15 jours après leur utilisation.

Les analyses sanguines : moins fréquentes, principalement parce que le THC s'expulse rapidement grâce au flux sanguin. Le THC n'est détectable dans le plasma que pendant 5 heures au maximum, mais les métabolites peuvent être détectés jusqu'à une semaine après l'utilisation. Généralement, les contrôles sanguins s'effectuent en fonction de l'état du conducteur, par exemple lorsqu'il conduit sous emprise de stupéfiants.

Les tests de dépistage du THC dans les follicules pileux ne sont pas courants. Il n'y a pas de seuil limite établi pour ce type de test. Toutefois, le secteur privé en a fixé un à un picogramme par milligramme. Les métabolites du THC sont détectables en forte concentration pendant 90 jours au maximum.

Ainsi, il n'existe pas de test de dépistage du CBD. C'est pourquoi le CBD ne se détecte pas par un test de dépistage de drogue. Le seul risque est de prendre du CBD contaminé contenant plus que les quantités acceptables de THC. Ce qui entraînerait une drogue positive pour le THC mais pas pour le CBD.

Puis-je conduire après avoir pris du CBD ?

Étant donné que le CBD n'est pas illégal et qu'il ne fait pas planer, vous devez vous demander s'il est sûr, voire légal, de conduire après avoir pris du CBD. C'est une préoccupation pour de nombreux autres conducteurs qui se trouvent être également des amateurs de CBD.

Certaines personnes se sentent somnolentes lorsqu'elles prennent du CBD à forte dose ou ont des maux de tête. Si vous ressentez ces effets, vous devriez envisager de revoir votre dose à la baisse. Sinon, vous devriez éviter de prendre du CBD avant de conduire.

Bon nombre d'huiles CBD ont une faible teneur en THC, et de nombreux pays européens tolèrent légalement des quantités infimes de ce cannabinoïde, entre 0,2 et 0,6 %. Ces quantités sont si faibles qu'elles ne peuvent pas produire d'effets intoxicants, à moins de consommer l'huile en grande quantité.

Sans parler des effets psychoactifs, les quantités infimes de THC contenues dans de nombreux produits du CBD peuvent encore présenter des risques pour les conducteurs qui pourraient être condamnés pour conduite sous emprise de substances illicites.

De nombreux pays ont une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les taux de THC dans le sang. Si vous êtes soupçonné de conduite avec des capacités réduites aux États-Unis, dans certains pays d'Europe; la police peut vous arrêter et vous faire passer un test salivaire. En Grande-Bretagne, par exemple, un taux de THC de 2 µg / L (microgrammes) est le seuil de tolérance. Cela peut entraîner des amendes ou la suspension de votre permis de conduire si le taux est supérieur à ce seuil. Des taux aussi faibles pourraient même être perçus comme une "exposition accidentelle". Ces tests permettent de détecter la consommation de cannabinoïdes jusqu'à 10 heures après une exposition à ceux-ci.

Pour conclure

En fin de compte, le CBD est rarement considéré comme psychoactif, car il ne provoque pas d'intoxication. Il n'a pas d'impact sur la capacité d'une personne à vaquer à ses occupations quotidiennes normalement. En fonction des doses et des effets individuels, il paraît probable que le CBD peut être consommé sans danger avant de conduire.

Cependant, le cannabis fait l'objet de nombreux débats et de controverses depuis un certain temps. En raison de la sévérité des lois, de minuscules traces de THC dans notre organisme peuvent entraîner des problèmes juridiques pour la prise de volant dans certains pays. Étant donné que de nombreux produits issus du CBD à faible teneur en THC présentent de faibles doses, il vous incombera de décider si leur usage en vaut la peine ou non pour vous.

La neuropathie périphérique, ou neuropathie en abrégé, est toute affection ou maladie endommageant ou altèrant les nerfs périphériques. Ou ceux des extrémités, et cela loin de la moelle épinière et du cerveau. La neuropathie provient d'une multitude de facteurs, notamment le diabète, la chimiothérapie, le VIH, les maladies auto-immunes et l'arthrite. Les lésions nerveuses causées par des accidents ou des maladies. Le cancer et la sclérose en plaques (SEP), par exemple, peuvent entraîner des douleurs neuropathiques graves.

Certaines études et certains experts sont favorables à l'utilisation du cannabidiol (CBD) pour traiter la douleur neuropathique.

Aperçu de la recherche

Reuters a rapporté, le 6 février 2019, que la douleur est de loin la première raison pour les patients américains qui ont recours au cannabis à des fins médicales. Le bouche à oreille est un facteur essentiel pour les personnes recherchant un traitement au cannabis pour soulager leur douleur. Et il existe de nombreuses études qui favorisent ces rapports anecdotiques. Il n'est pas encore sûr que le CBD, en l'absence d'autres cannabinoïdes et terpènes, apporte un remède à la neuropathie.

Les études

Un essai, publié en 2012 dans le Journal of Experimental Medicine, a examiné au moins une façon dont les cannabinoïdes réduisent la douleur inflammatoire et neuropathique. Et cela, en ciblant les récepteurs alpha-3 glycine. Citant la difficulté de traiter la douleur neuropathique, les chercheurs ont également noté que le CBD est aussi capable de traiter la gêne persistante associée à une multitude de maladies.

Le CBD pourrait également soulager la douleur neuropathique en activant les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau. La douleur neuropathique perturbe la fonction sérotonine normale. Une étude de 2019, publiée dans la revue Pain, a prouvé la faculté du CBD à soulager la douleur neuropathique chez les animaux. Et cela, grâce à la capacité du CBD à restaurer la fonction sérotonine. Les auteurs d'une étude similaire publiée dans Brain Research conclurent que l'interaction du CBD avec les récepteurs de la sérotonine peut potentiellement être bénéfique aux personnes atteintes de neuropathie diabétique.

La douleur neuropathique est une des composantes de l`arthrose. Dans un modèle animal d'arthrite, les chercheurs ont montré que, lorsqu'il est pris de manière prophylactique, le CBD peut prévenir la douleur et les lésions nerveuses produites par l'arthrite. Ces résultats ont été publiés en 2017, également dans la revue universitaire Pain.

Quand il s'agit d'examiner le rôle du CBD dans la douleur neuropathique, les études humaines sont rares. La preuve la plus probante, cependant, provient de l'étude d'un produit pharmaceutique dérivé du cannabis appelé Nabiximols. Celui-ci présente une part égale de CBD et de THC. Des essais cliniques, au Royaume-Uni et au Canada, démontrent la capacité du CBD et du THC combinés à soulager la douleur neuropathique.

Le point de vue des patients

La neuropathie est l'un des symptômes que les personnes atteintes de lupus ressentent couramment. LupusCorner, un site web pour les patients atteints de cette maladie, géré par le développeur de technologies de santé Progentec Diagnostics, a mené une enquête en ligne en 2016, interrogeant les lecteurs sur la consommation de cannabis. Sur les 781 personnes atteintes de lupus qui ont déclaré avoir consommé du cannabis pour diverses raisons. Notamment pour traiter leur maladie auto-immune. 36 % ont déclaré en avoir fait usa. Soit en fumant, soit par application topique, soit par une autre méthode telle que par ingestion.

Sur les patients ayant utilisé uniquement le cannabis pour gérer leurs symptômes de lupus. 83 % ont déclaré qu'ils le recommanderaient à une autre personne atteinte de lupus. Pourtant, 96 % des personnes interrogées ont déclaré que leur médecin ne leur en avait pas parlé. Cela qui indique que la plupart des gens font eux-mêmes des recherches sur la marijuana à usage médical.

Les experts en parlent

De nombreux experts médicaux se rallient provisoirement au cannabis comme option de traitement viable pour la douleur chronique. Et beaucoup voient un potentiel dans le CBD, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires. Le Dr Bonni Goldstein, directrice médicale de Canna-Centers Wellness & Education en Californie, a évoqué dans son article, "Les propriétés neuroprotectrices des cannabinoïdes", que "si une personne souffrant de la douleur utilise les drogues du cannabis, la douleur est souvent minimisée ou éliminée".

Le Dr Laszlo Mechtler, directeur médical du Dent Neurologic Institute à Amherst, New York, était l'investigateur principal d'une étude portant sur 204 adultes. Ceux-ci âgés de 75 ans et plus qui ont pris du cannabis pour divers maux et douleurs. 70% des patients ont constaté un soulagement de la douleur. Tandis qu'un tiers des patients rapportent également une réduction de leur dépendance aux analgésiques opioïdes.

"La marijuana médicale, à mon sens, est un excellent choix pour les patients souffrant de maladies chroniques, y compris de douleurs chroniques", a déclaré le Dr. Mechtler dans une interview accordée au Chicago Tribune en mars 2019.

Dans un article de 2018 pour Harvard Health Publishing, le Dr Peter Grinspoon, médecin de premier recours basé à Boston et professeur à l'école de médecine de Harvard, a évoqué les recherches antérieures sur le CBD pour le soulagement de la douleur dans les affections liées à l'inflammation.

"Le CBD peut offrir une option pour le traitement de différents types de douleurs chroniques", a-t-il écrit. "Une étude du European Journal of Pain a montré que le CBD appliqué sur la peau pouvait aider à soulager la douleur et l'inflammation dues à l'arthrite. (sur un modèle animal).

"Une autre étude a révélé le mécanisme par lequel le CBD inhibe la douleur inflammatoire et neuropathique. Ce sont deux des types de douleur chronique les plus difficiles à traiter. D'autres études sur des sujets humains sont encore nécessaires dans ce domaine. En effet, les revendications des partisans du CBD pour le contrôle de la douleur sont nombreuses".

En conclusion

Si des essais cliniques randomisés sur l'homme restent encore nécessaires. Les données pré-cliniques suggèrent un rôle pour le CBD dans le traitement de la douleur neuropathique. Plus intéressant encore est peut-être le potentiel de l'huile de CBD comme traitement préventif des lésions nerveuses et les douleurs qui en découlent.

Le CDB a un lien très intéressant avec l'intestin et il devrait faire partie d'un régime de compléments alimentaires qui favorise le bon fonctionnement de l'intestin. Mais pour vraiment savoir pourquoi, il faut connaître quelques principes de base, comme, par exemple, pourquoi la santé intestinale est-elle si essentielle ?

L'intestin - l'ensemble du système intestinal - représente la plus grande interface du corps entre une même personne et son environnement extérieur. Songez-y. Les parois unicellulaires des cellules qui tapissent l'intestin sont la seule ligne de défense qui protège le système sanguin. Et ce, contre les diverses toxines et irritants qui se déversent dans le tube digestif. Son bon fonctionnement est absolument essentiel à presque tous les aspects de la santé chez l'homme, y compris, la santé psychologique.

L'intestin : un véritable deuxième cerveau

En fait, l'intestin porte le nom de "second cerveau" en raison du lien direct de communication qui existe entre le cerveau et l'intestin. La plupart des gens sont surpris d'apprendre que 90 % de la sérotonine du corps, ce neurotransmetteur "bien-être", est en fait produite dans l'intestin. La relation entre les deux organes - appelée "axe intestin-cerveau" - peut en effet être partiellement contrôlée par le système endocannabinoïde.

Par conséquent, il faut préserver les parois de notre intestin. On peut considérer qu'une paroi intestinale saine ressemble à une couche de mailles solidement tissées. Elle a une fonction très importante : elle empêche les déchets alimentaires non digérés et les toxines de pénétrer dans le sang.

Une infection de la paroi intestinale : nos ennemis en liberté

Lorsqu'il y a une lésion et/ou une inflammation dans l'intestin, c'est comparable à un trou dans un bout de tissu. Ensuite, les déchets qui n'appartiennent pas à la zone protégée se propagent dans la circulation sanguine. Cet exemple est appelé le syndrome de la perméabilité intestinale. Lorsque des particules errantes pénètrent dans la circulation sanguine, le système immunitaire se met immédiatement en état d'alerte. Il voit les " intrus " et passe à l'attaque. Et vous éprouvez toutes sortes de symptômes.

Ces symptômes vont de la constipation et de la diarrhée aux perturbations de la motricité intestinale. (la vitesse à laquelle les aliments se déplacent dans le tube digestif). En passant par l'activation de symptômes auto-immuns. Les symptômes sont souvent une sensation de malaise général et non spécifique. C'est pourquoi tant de médecins disent des choses comme " traitons les intestins d'abord " ou " la santé vient des intestins ".

Comment le CBD s'inscrit-il dans ce cadre ?

En fait, le CBD joue un rôle important à la fois dans la constitution et la fonction de l'intestin. N'oubliez pas qu'il existe des récepteurs CB-1 et CB-2 dans l'intestin. Ce sur quoi repose également la thèse de l'implication du système endocannabinoïde dans notre santé intestinale. Voici quelques exemples de la manière dont le CBD peut favoriser la santé intestinale.

1. Elle affecte la production de TNF-alpha.

Il est démontré que le CBD aide à supprimer la libération de TNF-alpha. C'est l'un des principaux composés inflammatoires libérés lorsque la fonction inflammatoire de l'intestin est défaillante. En réduisant la production de TNF-alpha, le CBD favorise une réponse inflammatoire saine dans l'intestin.

2. Il affecte la motricité intestinale.

Nous savons également que le système endocannabinoïde influe sur la motricité intestinale. Lorsque la motricité est trop rapide, elle provoque le plus souvent des diarrhées. Lorsqu'elle est trop lente, on est constipé. Le CBD favorise une motricité intestinale saine. Il peut aider l'organisme à bénéficier de "l'effet Boucle d'or" en matière de digestion. C'est-à-dire à ne pas aller trop vite, ni trop lentement, mais juste comme il convient.

3. Il existe un échange entre le système endocannabinoïde (ECS) et le microbiote intestinal.

Il y a de nombreuses preuves d'un " échange " entre les billions de bons et de mauvais microbes qui vivent dans votre intestin (le microbiote) et le système endocannabinoïde. De nombreuses études ont montré que l'administration de CBD avait des effets bénéfiques sur la santé de l'intestin.

Enfin, des études menées chez l'homme sur des personnes souffrant de maux intestinaux ont montré que l'ajout du CBD à leur traitement avait un effet positif. Bien qu'il n'y ait pas eu de différence marquée dans le nombre de rémissions entre le groupe ayant reçu le CBD et le groupe placebo. Le groupe n'ayant pas reçu de CBD a présenté plus de troubles gastro-intestinaux.

Et selon les impressions respectives des médecins, le groupe ayant reçu un complément de CBD a eut d'une amélioration significative de sa santé, y compris, à ce sujet, la propre impression des patients sur la sévérité de leur maladie.

Le CBD pourrait donc être comme un complément important à un régime de supplémentation, dont le but est de favoriser la structure et la fonction saines de notre intestin.

Vous désirez en savoir plus sur le CBD ? Consultez les rubriques.

Alors que de plus en plus de produits à base de CBD apparaissent. Nous avons relevé une certaine confusion chez les consommateurs quant au type de CBD qu'ils devraient choisir.

Il existe trois variétés différentes de produits CBD. Le CBD à spectre complet, le CBD à large spectre et l'isolat de CBD.

Vous vous demandez lequel vous convient le mieux ? Examinons de plus près chacune des trois options qui s'offrent à vous.

Qu'est-ce que le CBD à spectre complet ?

Le CBD à spectre complet est sain. Il s'obtient directement à partir d'une plante de chanvre et non fabriqué synthétiquement.

Chez CBD Farmer, les huiles de Cbd s'obtiennent par extraction au CO2 supercritique. Cela permet à toutes les parties nutritives de la plante de chanvre de se distiller en un extrait pur et puissant sans l'utilisation de produits chimiques agressifs. De plus, cela conserve l'ensemble des composants naturellement disponibles dans les plantes de chanvre, à savoir :

Le CBD à spectre complet est global, et c'est actuellement l'option la plus populaire. Le spectre complet des cannabinoïdes peut se comparer aux autres et il vous donne un effet optimal à partir d'une seule dose. Cette synergie n'est pas synthétique. Et ne se retrouve pas dans les isolats de CBD ou de CBD à large spectre, même s'ils possèdent certains avantages.

Le CBD à large spectre peut contenir une quantité infime de THC, mais celle-ci doit être inférieure à la limite légale de 0,2 %, qui est réglementée par la loi européenne.  Cela n'est pas suffisant pour provoquer un effet planant ou intoxicant.

Qu'est-ce que le CBD à large spectre ?

Le CBD à large spectre contient zéro mg de THC. Elle élimine tout risque potentiel - déjà faible, mais toujours possible - lié à la consommation de produits CBD contenant des quantités de THC, même infimes.

Le CBD à large spectre comprend encore de nombreux cannabinoïdes, y compris des terpènes et des antioxydants, et peut donc offrir bon nombre des mêmes avantages que le THC à large spectre. C'est donc un excellent moyen pour ceux qui ne veulent pas avoir de THC dans leur système.

Qu'est-ce que l'isolat de CBD ?

Les isolats de CBD s'obtiennent en extrayant intégralement la matière végétale. Toutes les traces d'éléments naturels autres que le CBD, comme le THC, les terpènes et la chlorophylle, sont entièrement éliminées. Les isolats de CBD sont donc des CBD purs à plus de 99 % qui ne contiennent absolument pas de THC. Mais les niveaux de pureté eux-mêmes ne sont pas toujours garantis.

Lorsque vous recherchez une huile de CBD, assurez-vous toujours de lire l'étiquette du fabricant pour connaître le pourcentage de CBD qu'elle contient. Certaines peuvent être pures à 99 %, d'autres peuvent promettre 99,5 %.

Certaines vous garantiront une pureté de 99,9 % sans aucune quantité identifiable d'autres cannabinoïdes. Dans certains cas, il peut y avoir un petit pourcentage de traces de THC, mais il est négligeable et sans importance.

Dans de nombreux cas, les isolats de CBD s'obtiennent à l'aide de produits chimiques agressifs, voire toxiques, comme l'acétone ou le butane, et peuvent priver la plante de chanvre de son intégrité naturelle. Cela peut limiter les avantages potentiels dont vous pourriez bénéficier par rapport à d'autres types de produits de la CBD.

Il faut surtout noter que les isolats de CBD n'incluent pas les autres composés issus du chanvre. Ce qui signifie que vous ne bénéficiez pas de "l'effet d'entourage". Ce qui rend les autres types de produits CBD plus actifs et plus efficaces.

Quel CBD choisir ?

Il y a tellement de produits parmi lesquels choisir qu'il peut sembler difficile de faire un choix, mais choisir le type d'huile CBD que vous voulez obtenir est un bon point de départ.

Une fois que vous avez choisi le CBD et la méthode de livraison, n'oubliez pas de vous renseigner sur l'entreprise auprès de laquelle vous achetez ! Choisissez un produit d'une entreprise qui n'utilise aucun produit chimique toxique susceptible de nuire à l'intégrité de la plante de chanvre ou de vous transmettre des effets secondaires négatifs.

Notre processus d'extraction du CO2 supercritique fournit un extrait propre, sûr et puissant auquel nos clients font confiance.

POURQUOI CHOISIR CBD FARMER

Des Produits Cbd
De Qualité Premium !

CBD Farmer est fier de vous proposer des produits Cbd d'origine Suisse à la pureté irréprochable, 100% organique, sans OGM & non testé sur les animaux.
qui sommes nous
100% LÉGAL
TAUX THC  <0,2%
CBD SUISSE
QUALITÉ PREMIUM
Expédition 24H
COLIS DISCRETS
100% ORGANIC
GARANTI SANS OGM
LIVRAISON OFFERTE
DES 59€
COLIS PRÉPARÉS AVEC
GANTS & MASQUES

Mon panier

Votre panier est vide.

Voir la boutique

envelopephone-handset